ActualitésMEDIASContact 
English

"Vous avez dit concerts ?"

En 2006, poursuivant sa réflexion sur l'émotion musicale, Ambronay vous convie à croiser cinq expériences autour du concert, de l'opéra, du film, du récital.

Musique et concert :
débat-rencontre avec le public autour de La Vita Humana
Samedi 16 septembre 16 heures

Un concert ? Certes, mais pas tout à fait. Une création française sur le livret d'un Jésuite qui allait devenir Pape, « il Papa comico » en fait ! L'ouverture du Festival. Une restitution d'une oeuvre-clé de la Rome du XVIIe siècle. Un moment de plaisir. Une attente : sera-t-elle comblée ? Un pari après des mois de travail... Il est plusieurs manières d'aborder ce concert du 15 septembre. Quelle est la vôtre ?

Plusieurs personnalités assisteront, elles aussi, à La Vita Humana. Des chercheurs - historien, anthropologue, ethnologue, musicologue, philosophe etc. Des journalistes ou interprètes... Venez débattre !

Marc Abelès (CNRS et à l'EHESS) - Benjamin Lazar, metteur en scène - Jean-François Lattarico, auteur de la restitution de La Vita Humana (Université de Saint-Étienne) - Denis Laborde (CNRS) - Sophie Wahnich (CNRS) - Catarina Pasqualino (CNRS) - Laurent Denizeau, (Université Lumière-Lyon II).

Musique et opéra :
rencontre autour d'Ercole Amante
Samedi 23 septembre 16 heures

Créé pour l'apothéose d'un roi, Louis XIV, et de son hymen, promesse de successions à venir, Ercole Amante fut en son temps un spectacle-monstre de six heures, chanté en italien au milieu d'un parterre francophone où le Roi dansait, le Roi jouait, le Roi devenait soleil. Entre mythe et réalité, entre Ercole et Hercule, Cavalli a dû jongler avec doigté.

Marianne Massin, philosophe - Sylvie Pébrier, musicologue - Richard Uhl, psychanalyste, proposent une rencontre autour de la production de l'Académie baroque européenne. Partisans de Ercole, fans d'Hercule, il est temps d'affûter vos arguments !

Musique et image : rencontre autour de Latcho Drom!
Samedi 30 septembre 16 heures

« La musique est quelque chose de vital. Sans elle, je crois que je serais incapable d'exister, et ce depuis que je suis tout gosse. Sans constituer le moins du monde une religion, elle représente le seul vrai lien entre les morts et les vivants, elle porte la joie, la douleur, la mélancolie et l'amour sur les sommets de l'émotion » Tony Gatlif.
Le film, comme la musique, inscrit l'émotion dans la durée, dans une histoire qui se déroule sous nos yeux. Quelle musique pour des images ? Quelles images pour des musiques ?

Autour de la table Guy Bertrand, spécialiste des musiques traditionnelles - Tony Gatlif, acteur, réalisateur, (présence sous réserve) et les musiciens de Latcho Drom!

Musique et récital : conférence de Rémy Stricker
Samedi 7 octobre 16 heures
Moins de trente ans se sont écoulés entre la mort de Mozart et celle de Beethoven. Et pourtant, c'est tout un univers qui les sépare. Mozart était écouté comme un homme, Beethoven comme le génie par qui l'Art avait été transmis aux hommes. Avec Liszt s'ouvrait encore une nouvelle ère : l'artiste sacré en son temple, le récital. Pourquoi donc à trente ans, préféra-t-il délaisser le récital qu'il avait contribué à inventer?

Ethnographie d'un festival - le nôtre, le vôtre - Rencontre
Dimanche 8 octobre 17 heures

En 2005, Ambronay lançait une étude ethnographique de son festival en centrant sa réflexion autour de l'émotion musicale. Laurent Denizeau, ethnologue de l'Université Lumière-Lyon II, a passé trois mois intenses à décrypter les enjeux qui se nouaient autour d'un concert entre l'abbaye  et ce nouvel espace qu'a été  la « Caravelle ».

Mis à jour le 01 mai 2006

Centre culturel de rencontre
d'Ambronay
Place de l'Abbaye
01500 Ambronay

04 74 38 74 00


HAUT