ActualitésMEDIASContact
 
 
English

Hommage à Michel Cusin

Michel Cusin, président honoraire du Centre culturel de rencontre d'Ambronay nous a quittés le 13 octobre 2010.

Brillant universitaire, professeur de littérature anglaise, il est président de l'université Lumière Lyon II de 1986 à 1991.

Il préside l'Association Art et Musique, alors organisatrice du Festival d'Ambronay, de 1993 à 2000 avec la perspective d'obtenir le label de Centre culturel d'Ambronay. Ce sera chose faite un peu plus tard en 2003, et il aura largement contribué à jeter les bases nécessaires à son obtention.

Tout au long de sa présidence, le Festival ne cesse de se développer avec la création en 1993 de l'Académie baroque européenne. Michel Cusin a su, avec une grande pédagogie, faire évoluer l'Association afin de la mettre en capacité de gérer une structure permanente et de promouvoir un projet culturel ambitieux.

Malheureusement, il démissionne en 1999, pour raison de santé. Cependant il continue d'accompagner Ambronay dans le cadre du Comité de pilotage en charge de préparer le dossier de labellisation. C'est lui qui, notamment, propose à l'État et aux collectivités la thématique « Musique et Sacré ».

Ses compétences intellectuelles, son aura d'universitaire reconnue, son immense culture, feront merveille au sein du Comité qui conduira à l'obtention de ce fameux label de Centre culturel de rencontre le 8 décembre 2003.

Cette étape franchie, il accepte ensuite de présider – animer serait le terme adéquat – le Comité scientifique qu'il constitue avec Michel Poizat, membre du CNRS, qui nous quittera lui aussi trop vite. De 2003 à 2009, il assure un rôle primordial en son sein, guidant, conseillant et proposant les axes de réflexion et de travail du Centre. En 2009, son état de santé l'oblige à céder la place à un ami fidèle, Bruno Gelas, universitaire et collaborateur, ancien président de l'université Lumière Lyon II, lui aussi.

Sa disparition est une grande perte pour le monde universitaire, de la culture et des arts. Très attaché à sa Savoie natale il était aussi investi au sein de la société d'histoire régionale La Salévienne.

On se souviendra longtemps de ses interventions, de son art de manier le verbe avec ironie, élégance et tendresse, sans oublier l'essentiel du message. Quand il parlait tout était si évident, limpide, on se sentait plus intelligent. C'était la lumière, nom évocateur qu'il donna à l'université Lyon II.

Il aimait la musique, toute la musique, le baroque beaucoup. Le Requiem de Campra, le Miserere d'Allegri l'ont accompagné lors de ses obsèques le 16 octobre dernier à Francheville-le-Bas. Cette cérémonie qu'il avait voulue était à son image : simple, recueillie, harmonieuse.

Alain Brunet
Directeur général
CCR d'Ambronay

Mis à jour le 22 oct. 2010
Hommage à Michel Cusin


Centre culturel de rencontre
d'Ambronay
Place de l'Abbaye
01500 Ambronay

04 74 38 74 00


HAUT